les étudiants.
Notre bureau à Nazran fermera épreuve ses portes en juin.
Approvisionnement en eau potable dans concours les villages reculés.Soutien aux services médicaux, le cicr préparation organise et soutient des activités concours de formation à lintention du personnel de santé travaillant dans les services de chirurgie et de traumatologie ; 77 médecins et membres du personnel paramédical et infirmier ont irts bénéficié de ce soutien en 2013.Entre 2008 et 2013, près de 340 familles ont bénéficié de ce programme.Les enfants ont la possibilité de participer à des activités organisées dans des espaces récréatifs en Tchétchénie et en Ingouchie, et près de 300 enfants ont fréquenté le centre psychosocial de la Croix-Rouge à Beslan et la section locale de la Croix-Rouge du district.«Si la situation actuelle dans le Caucase du Nord na rien à voir avec celle dil y a 20 concours ans, quand le cicr a commencé à mener des activités dans la région, la population souffre toujours des conséquences des conflits passés.Le cicr travaille en étroite coopération avec la section tchéchène de la Croix-Rouge russe pour recueillir concours des données sur les besoins des victimes de mines.Soutien aux familles des personnes disparues.Le cicr a contribué à remettre en état les installations dapprovisionnement en eau et dassainissement dans les régions où les habitants ont des problèmes daccès à leau potable à cause des conflits passés et du délabrement des infrastructures, en particulier dans le sud.Cest au Daghestan que la situation est la plus instable. En 2013, le roche cicr a lancé 348 projets microéconomiques en Tchétchénie, en Ingouchie et au Daghestan.
Le budget du concours cicr pour ses activités dans le Caucase du Nord sélève à concours quelque 8,5 millions de dollars.
Nous menons actuellement nos opérations à partir de nos sous-délégations à Grozny et à Nalchik, et de nos bureaux à Khassaviourt et à Nazran.
En 2013, 505 visites de ce type ont pu avoir lieu, et 539 colis ont été remis à des détenus de la part de leurs familles qui nétaient pas en mesure de leur rendre visite.
Les mines continuent de briser des vies humaines sarrebourg en Tchétchénie.
Nous apportons de plus un soutien psychosocial aux familles concernées.
Nous poursuivons nos activités de sensibilisation à la souffrance des personnes qui ignorent ce quil est ifsi advenu de proches et rappelons aux autorités fédérales et locales lobligation qui leur incombe de fournir des réponses.Lagriculture constituant lune des principales sources de revenus, notamment dans les concours régions rurales, le cicr soutient des projets microéconomiques offrant à la population dautres moyens de générer des revenus tout en réduisant les risques dus aux mines.Daprès les données publiques disponibles, quelque 1 000 personnes ont souffert des effets de la violence armée dans le Caucase du Nord en 2013, soit près concours de 20 de moins quen 2012.Le cicr soutient les programmes de formation aux premiers secours des sections de la Croix-Rouge russe dans plusieurs républiques du Caucase du Nord, ainsi que les programmes en faveur des enfants touchés par les conflits armés ou dautres formes de violence.En 2014, le cicr mettra également un terme au soutien économique quil apporte aux communautés vulnérables des villages isolés de Tchétchénie touchés par les conflits passés, à qui il fournit des équipements et des outils agricoles, ainsi que des semences.En 2013, le cicr a fourni aux autorités du district de Prigorodny (Ossétie du Nord) les matériaux et la documentation nécessaires à la réalisation dun projet pour lapprovisionnement en eau du village de Voskhod, concours où se sont installées des personnes ayant fui lOssétie du Sud.David Pierre Marquet, cicr Genève, tél.Nous avons également fourni quatre assortiments de matériel médical à des hôpitaux de la région.En 2014, le cicr offrira à 70 familles la possibilité de monter concours leur propre petite entreprise, après quoi le programme sarrêtera.En 2013, des volontaires de la section locale tchétchène de la Croix-Rouge russe ont régulièrement rendu visite à 149 familles en Tchétchénie sous la supervision de psychologues du cicr et en coopération avec la section de la Kabardino-Balkarie de la Croix-Rouge russe.Bien que des activités de déminage aient commencé en 2012, de nombreuses personnes sont toujours dans limpossibilité de cultiver leurs terres à cause des mines et des munitions non preparer explosées.Soutien aux moyens dexistence, les projets microéconomiques du cicr ont permis à des personnes de monter de petites entreprises familiales dans les domaines de lagriculture, de lartisanat, du commerce et des services.




[L_RANDNUM-10-999]