Merci de cliquer sur le bouton publique ci-dessous pour donner votre accord.
Introduction, la Revue du Praticien renouvelle (une professionnel fois de plus!) son espace étudiant pour coïncider concours avec la nouvelle réforme des revue prepa iECN.
Elle nous explique pourquoi la médecine générale, loin d'être un choix par défaut, est la spécialité qui lui "correspond le plus".
J'étais agréablement surprise car j'avais trouvé les épreuves particulièrement difficiles et blanc je pensais être un peu en dessous.Lire praticien l'article, peau et grossesse, publié le, concours pour compléter l'item 23 "Principales complications de la grossesse" nous vous proposons cet article Peau et grossesse paru dans la dernière Revue du Praticien.Je ne méterniserai pas dessus.Rien à dire, cest prefecture très concours fourni.On a limpression que le contenu revue est littéralement "jeté" sur les pages, qui sont pref réparties en plusieurs sous-catégories plutôt redondantes votre revue "les items "spécialités "sous-colles alors quen fait, il y a davantage de contenu derrière (les items de la RDP, les fiches par items.Qualité du contenu rédactionnel, cest la qualité Revue du Praticien.Il permettait davoir des fiches de bonne concours facture, et là, on nous les a remplacées par des pseudo-fiches, qui de surcroît ne sont pas ubiquitaires (certains items sont sans fiche, cest comme ça).Oui, mon choix est arrêté sur la médecine générale.Rapport Qualité Prix, je nai pas testé dautre type de support numérique donc cest difficile de comparer.Prenons un autre item concours très classique, le 245 sur le diabète.Hier, les oreilles des médecins généralistes ont dû siffler. Bien classée aux paces ECNi, Marine Lorphelin avait l'embarras du choix.
Tout revue le monde reconnaît que leurs "fiches" (en fait ce sont pole de réels supports de cours) situées à la fin de chaque numéro sont de bonne facture et pole adaptées au programme.
On regrettera labsence des plug recommandations hors pitch HAS (par exemple les recommandations de la spilf, de lansm.) et labsence du "Book des ECN".
Par contre, le site apporte en plus une pléthore dexercice.
Parce que tu ne peux plus avoir un médecin nulle part", éructe-t-il.Du coup, on a du mal plaisir à se repérer dans la navigation et ça rend loutil assez peu intuitif.Aucune recommandation nest citée sur la page (et pourtant.).Miss France, dauphine de Miss Univers, mannequin, révision blogueuse et bientôt interne en médecine concours générale.Ça m'aurait vraiment plu.Labonnement de la revue avec les bonus étudiant était (si ma mémoire est bonne) aux alentours de 10 par plaisir mois précédemment, avec accès complet au "Book des ECN" qui est le grand abonné absent de la refonte actuelle de loffre.Quant au prix, 199 pour un an ou 19,99 au lieu de 24,99 cest pas donné.




[L_RANDNUM-10-999]