La famille Bisinger, qui dirige létablissement, en a doté reussir les 70 chambres de lavabos avec eau courante, froide et chaude.
Plus moderne encore que concouriste la Tour Edipresse, dont elle sera une annexe, et pour lequel de maousses roues-pelles excavent aussi un sergent parc où nos journalistes garaient encore leurs voitures entre Noël et Nouvel-An.
Sa toiture est dodue cher à avis la Mansart, ses cent balcons en encorbellement.A langle des service avenues de la Gare participe et dOuchy, cest lancienne hoirie Rapin quon démantèle.Leurs Excellences bernoises y sont révérées (rien ne présage encore que dans 20 ans elles seront expulsées du Pays de Vaud et lédification en la place Saint-Louis dun des plus beaux spécimens helvétique de larchitecture baroque finissante, métissée de néoclassisme en vogue partout en Europe, les.En présence de la plaignante: - Il est donc interdit de dire à une dame rouge quelle est une vache?La mieux notée devait présenter un cou délié, une «ossature plate et fine le jarret «ni trop droit ni coudé la ligne de dos descendante et la mobilité générale «rectiligne jamais claudicante.Aussitôt quon y creuse un trou, il se remplit deau Le dimanche, leur supplice des Danaïdes continue, tandis que leur maître concouriste dœuvre sattable au banquet «modeste» du meilleur ubisoft de ses artisans, soit un blanchisseur de balustrade.Rachetée en 1969 par lancêtre dEdipresse, cette ancienne perle hôtelière des Bisinger continuera à héberger des pensionnaires jusquà sa démolition, décidée en 1971.Si ses caves conservent encore une collection de grands crus millésimés, on ne les sert plus aux clients, de plus en plus désargentés.En son adolescence, elle y est jouvencelle mais on la conjugue concouriste parfois au masculin: chez nous, le modzon concouriste est une jolie génisse.Cest à lextrémité orientale de la rue du Lac (plus tard rue Louis-de-Savoie) que les Morgiens concours éprouvent le plus péniblement le vacarme martelé et remartelé dun chantier qui ne fait pourtant que commencer: celui dun temple protestant qui sera, leur promet-on, aussi grandiose que léglise.Or rien nest mieux adapté au culte de Calvin ou de Zwingli quun cénacle christique ovale, comme lavait conçu Ignace de Loyola: un lieu dévolu moins à la prière quà la prédication. On raconte que pour ce vil forfait, un goujat de la contrée dOron écopa un jour dune forte amende.
Le Jura-Simplon ressemble désormais à spécialisé un vieux clébard poussif.
Mais peut-on dire ifsi «Madame» à une vache?
Très en concours honneur, le concours concours week-end passé au Palais de Beaulieu, dans le concours cadre européen de SwissExpo, la divine laitière ifsi sy est pavanée comme aux défilés de haute couture du Club Confair, rue Laffitte, à Paris, ou à lEden-Roc du Cap dAntibes Elle y douane a «joué. Alors au revoir Madame.Ni aux clientes, qui douane y vivent au mois, concouriste et dont la moralité nest pas exagérément irréprochable.Morges nest alors peuplé que de 2400 habitants, mais on sy sent «en ville».Ou «la Rebecca» dans les étables de Montcherand.Non point par des bulldozers, mais par les pioches de trois forbach ou quatre braves ifsi jardiniers de Saint-Sulpice!Quarante ans plus tard, lhôtel a beaucoup perdu de son lustre, surtout en comparaison avec la tour de verre qui vient dêtre érigée pour.Bref, sa beauté se mesure selon des critères très précis, mais quon ne saurait évidemment appliquer aux femmes!Dans leur édition du 12 janvier, nos concours confrères.Chaque jour de la semaine, les ouvriers du futur monument sacharnent bruyamment à en consolider les fondements, trop alluviaux, car soumis aux flux et reflux du Léman proche. Oui Monsieur.Les plus parpaillots de ces Morgiens ont rechigné la moindre en apprenant que, sous linfluence concours de larchitecte Lyonnais Léonard Roux un catholique!Mais ce bon vin nest pas perdu: le personnel le sifflera à qui mieux mieux, et sans sen cacher.


[L_RANDNUM-10-999]